HYDROGENE
Edition: jeudi 24 nov 2022
accueil echos9.ch COMPTA/SWOT PROJET/START-UP
ENJEUX CLIMATIQUES ET REPONSE AVEC UNE ECONOMIE DE L'HYDROGENE
Philippe Ruchet, auteur...>>
LOGIQUE DE CALCUL ECONOMIQUE ENTREPRENEURIAL
a
Ambitions entrepreneuriales
G
Gestion des marges et coûts
i
Investissements
L
Logistique
6
Système d'organisation
Calcul économique : (1) chiffrer, valoriser; (2) prendre des paris stratégiques.
On le sait désormais parfaitement. Le risque climatique met les superviseurs financiers en alerte. Le changement climatique pourrait entraîner une multiplication par cinq des sinistres liés aux catastrophes naturelles. Une catastrophe économique se profile si rien n'est entrepris. Source : Les Echos (mercredi 5 mai 2021).
ALERTE GIEC. Mardi 10 août 2021, Le Monde titre : "La crise climatique atteint un seuil critique, alerte le GIEC" (IPCC en anglais). Et d'ajouter encore : "Sans réduire fortement, rapidement et durablement nos émissions, la limitation du réchauffement à 1.5 °C sera hors de notre portée." Nous risquons l'emballement incontrôlable.
.Vers une économie de l'hydrogène
>
Mercredi 23 novembre 2022 : Le Monde informe que l'entreprise américaine PlugPower compte sur les célèbres chutes du Niagara pour produire de l'hydrogène grâce à leur puissance.
Jeudi 17 novembre 2022 : Les Echos évoquent le débat "sur la meilleure manière de produire de l'hydrogène" vert. Il s'agit de choisir entre deux modèles. Le premier serait basé sur l'importation de la ressource depuis les pays du Sud où les coûts de production seraient moins élevés. L'autre privilégie la filière déjà en place passant par les potentiels locaux, dont, par exemple, l'éolien. A suivre.
Mercredi 9 novembre 2022 : Les Echos présentent un partenariat entre "le fer de lance de la transition énergétique espagnole" (Iberdrola) et le fabricant d'engrais Fertiberis à Puertollano (ancienne localité minière de la région de Castille-La Manche) pour la mise en oeuvre "du plus grand site européen de production d'hydrogène vert à usage industriel". Le processus ainsi décarboné permettra à un proche avenir de procéder à la synthèse de l'amoniac pour mise en production d'engrais. La particularité de cette collaboration consiste à jumeler une installation de production d'énergie (l'hydrogène vert) avec un équipement de transformation industrielle en un même lieu. Voilà qui pourrait bien faire des émules.
Vendredi 28 octobre 2022 : Les Echos nous apprennent que Stellantis (groupe Fiat-Peugeot) passe à la production en série s'agissant des véhicules à hydrogène. Sont concernées les gammes des utilitaires légers (ou fourgons) des 5 marques Citroën, Fiat, Opel, Peugeot et Vauxhall. Le constructeur proposait déjà des transformations de véhicules électriques avec des batteries remplacées par des réservoirs à hydrogène. La nouveauté tient à une fabrication industrielle dès le début du processus pour ces véhicules à hydrogène.
Jeudi 25 août 2022 : Le Temps annonce : "Le train à hydrogène, un marché qu'Alstom entend bien dominer". La concurrence (dont Siemens) n'a certes pas dit son dernier mot. Et l'article de préciser encore : "En Allemagne, la Basse Saxe possède depuis hier la première flotte commerciale de trains de passagers à hydrogène". Cette dernière information est également publiée par Les Echos de ce même jour.
Mercredi 24 août 2022 : Les Echos consacrent une pleine page à l'hydrogène. Dans un premier article, sont évoquées les villes françaises qui s'emballent pour les bus à hydrogène (en particulier de marque Van Hool). En pied de page se trouve un papier relatant : "Une procédé révolutionnaire de transformation en poudre pour le stockage de l'hydrogène". Il s'agit d'une méthode mise au point par des chercheurs de l'Université australienne de Deakin qui peut aussi s'appliquer à d'autres gaz. Le problème de l'hydrogène réside dans sa propriété à s'enflammer facilement voire à exploser. Les dispositifs actuels de stockage sont soit sous forme de gaz comprimé à haute pression (avec des risques majeurs en cas de micro-fissures déjà de l'enveloppe), soit sous forme liquide à très basse température d'au moins 250 degrés sous zéro. Avec ce nouveau procédé de poudre, une conservation sous vide et à température ambiante qu'il suffirait de chauffer pour libérer l'hydrogène ainsi fixé. A suivre avec le dépôt de brevets et les mises au point d'industrialisation.
Jeudi 18 août 2022 : Les Echos titrent : "A Toulouse, Universal Hydrogen convertit les avions ATR à l'hydrogène". Ces avions de transports régionaux à hélices d'une capacité 72 places voleront ainsi à l'électricité grâce à la technique de la pile à combustible. Les nouveaux réservoirs olbigeront à réduire le nombre de sièges à 56 après transformation. L'hydrogène est stocké soit sous forme de gaz à 700 bars de pression, soit sous forme liquide à -273°. Actuellement l'hydrogène représente un surcoût de 2.5 fois par rapport au kérosène; les prix de ces deux carburants devraient se croiser vers 2025.
Mercredi 20 juillet 2022 : Le Canard coincouine sur le gouffre de la dette nucléaire et les risques financiers abyssaux relatifs aux réacteurs EPR. Malgré les avis des subtils spécialistes de l'UDC, comment ne pas s'interroger pour qui a lu "Les Décisions absurdes" de Christian Morel (en poche : Folio 445 et 587; édités respectcivement en 2002 et 2012). Pourquoi ne pas investir de telles sommes dans l'hydrogène ?
Mercredi 15 juin 2022 : Les Echos rapportent : "TotalEnergies mise sur l'Inde pour devenir un acteur de l'hydrogène vert". Et de compléter que l'énergéticien, et son partenaire local, entendent produire l'électricité nécessaire à la production d'un million de tonnes par le solaire et l'éolien. Une partie du gaz ainsi obtenu servirait à la fabrication d'urée pour l'agriculture.
Lundi 13 juin 2022 : Le Temps informe : "un réseau d'hydrogène lorgne la Suisse". Et de préciser : "Un circuit gazier européen veut s'étendre sur sol hélvétique. Ses exploitants compter capter les émissions de CO2 de sites industriels pour créer de l'hydrogène et du méthane. Leur technoloigie suscite autant d'intérêt que de questions."
Mercredi 1er juin 2022 : La Tribune de Genève consacre un papier à un camion à hydrogène présenté à Genève. La production du gaz nécessaire est assurée grâce à l'incinération des ordures de l'usine locale.
Mercredi 20 avril 2022 : La Tribune de Genève mentionne la piste de l'hydrogène vert marocain pour l'Allemagne. La situation géorgaphique du Royaume lui permet de projeter d'immenses usines dans des contrées désertiques qui profiteraient de l'éolien et du solaire pour l'hydrolyse. Le gazoduc existant pourrait acheminer la substance vers l'Europe. Cependant, le pays très dépendant des hydrocarbures pour sa production d'électricité pourrait devoir utiliser ladite ressouce pour sa consommation domestique. Toutefois, il devrait rester des volumes dont l'Allemagne pourrait bénéficier. A suivre.
Mercredi 23 février 2022 : Les Echos informent que "Airbus embarque Safran et GE dans son projet d'avion à hydrogène". Et d'informer qu'il s'agit d'élaborer un démonstrateur de système de propulsion qui "sera texté en 2026 sur un A380 d'essai".
Mercredi 9 février 2022 : Les Echos évoquent le constructeur d'avions régionaux à hélices européen ATR qui mise sur la décarbonation pour doper ses affaires. La piste suivie est celle des biocarburants. Equipée de ces appareils, la petite compagnie française Amélia suit la piste de l'hydrogène. Elle a commandé des kits à une start-up américaine pour convertir ses ATR42 à la propulsion à hydrogène.
LES ECHOS. Vendredi 24 septembre 2021 : Détails quant à une version des ATR42 et ATR72 qui pourraient ête les premiers avions à hydrogène. Dans l'immédiat, les recherches se poursuivent vers la mise au point de carburants d'origines non pétrolières. *** Mardi 21 septembre 2021 : Présentation de la stratégie d'ancien dirigeants d'Airbus pariant sur l'avion à hydrogène. La démarche concerne l'aviation régionale dans un premier temps. Les appareils existants (en l'occurrence ATR42 et Dash8) sont équipés d'une propulsion électrique et de compartiments pour recevoir des capsules à hydrogène prêtes à l'emploi. Le défi actuel tient dans un différentiel de 1 à 5 entre kérosène et hydrogène vert. On table sur une résoption de cet égard dès 2025.
.Les autres pistes pour décarboner
Mercredi 16 novembre 2022 : Les Echos rapportent : "le manque d'investissement dans les mines menace la transition énergétique". Et de préciser : "les besoins en cuivre, lithium, nickel et cobalt sont exploser. Mais ls investissements dans les capacités de production ne sont pas à la hauteur de la demande future pour tourner le dos aux énergies fossiles. Il faudrait les multiplier par deux, à 160 milliards de dollars par an." Avant de cocnlure : "Dans ce contexte, le prix des matières premières à tendance à s'envoler... contribuant au renchérissement du coût des batteries."
Mardi 25 octobre 2022 : Les Echos ouvrent une double page à la question des ressources minérales pour les entreprises. On y apprend que "la France va ouvrir une des plus grandes mines de lithium d'Europe d'ici 2027". On évoque aussi "les richesses oubliées du sous-sol pour la transition énergétique". Et d'ajouter : "géothermie, stockage de gaz ou d'hydrogène, séquestration du carbone, réseaux de chaleur... une partie de la transition énergétique se joue sous nos pieds et pas simplement pour extraire des métaux".
Lundi 24 octobre 2022 : Les Echos présentent "ces pépites françaises qui veulent donner un nouveau souffle à la filière nucléaire". Nous pointons ici Naarea se proposant de traiter "le potentiel inexploité des matières radioactives usagées et du thorium, un déchet minier non utilisé". A voir.
Mardi 4 octobre 2022 : Le Monde écrit : "Crise de l'énergie, l'Europe craint une vague de délocalisations. Engrais, verre, sidérurgie... La flambée des prix du gaz pousse nombre de secteurs à fermer leurs usines en Europe. Temporairement ? Ou est-on à la veille d'une grande désindustrialisation ? Le danger, c'est de voir des acteurs français et même européens disparaître."
Dimanche 2 octobre 2022 : Le Matin Dimanche constate : "Le potentiel du solaire photovoltaïque installé sur 1,6 million de bâtiments permet d'atteindre ls objectifs fixés par le Conseil fédéral pour 2050, sans recourir au nucléaire explique Jean-Louis Scartezzini, professeur à l'EPFL".
Jeudi 22 septembre 2022 : Les Echos consacrent une pleine page au thème de la baisse des vents qui contrarie l'éolien. Et de préciser : "Dans certaines régions d'Europe, les vitesses des vents observées l'an dernier sont les plus faibles jamais enregistrées depuis quelque quarante ans selon l'observatoire Copernicus. Avec des conséquences sur l'approvisionnement énergétique et la filière éolienne". Et d'ajouter encore : "Cette série d'aléas est-elle amenée à se répéter ? Dans son dernier rapport, le GIEC envisage une baisse moyenne du vent sur l'Europe de 6 à 8 % à l'horizon 2050". A suivre.
Lundi 12 septembre 2022 : Les Echos titrent : "La valorisation de la chaleur des usines s'impose aux industriels". Et d'ajouter : "Aux injonctions à viser la neutralité carbone d'ici à 2050 s'est ajoutée l'explosion du coût de l'énergie. La 'chaleur fatale' dégagée par l'industrie constitue un gisement très convoité par les chefs d'entreprises."
Mercredi 7 septembre 2022 : La Tribune de Genève se fait l'écho d'une décision de justice désavouant l'administration cantonale genevoise d'exiger des panneaux solaires de la couleur des tuiles dans un secteur villageois. Le viticulteur concerné gagne une manche pour son projet d'installation photovoltaïque sur le toit de sa grange. Le bon sens l'a emporté.
Mercredi 31 août 2022 : Le Temps de ce jour consacre plusieurs articles à cette thématique. Nous relevons la papier relatif au Campus Energypolis à Sion qui conduit une expérimentation grandeur nature de chauffer ou refroidir à l'aide de CO2 en tuyauterie de circuit fermé à l'intérieur des bâtiments dudit Campus. A suivre la généralisation de cette technologie. Un autre article recense "les freins qui bloquent la Suisse dans sa transition énergétique". Et de citer le témoignage suivant : "Pour certains toits suisses, il faut remplir 21 documents avant de mettre en service un panneau".
Mardi 30 août 2022 : Le Temps rapporte qu'à Lausanne, il sera plus facile d'installer des panneaux solaires sur le toit des immeubles. On s'attend à une multiplication jusqu'à 30 fois des capacités de production ainsi développées.
Mardi 16 août 2022 : Les Echos indiquent : "Le développement du parc solaire français se heurte à la spéulation foncière".
Vendredi 12 août 2022 : Les Echos s'inquiètent quant à la renaissance du charbon avec des cours de cette énergie fossile la plus polluante qui ont doublé depuis le débudt de la guerre en Ukraine. Et de relever encore: "Pas de quoi freiner la demande ; le monde s'apprête à en bruler 8 milliards de tonnes en 2022".
Jeudi 11 août 2022 : Vive la vie (la revue gratuite des Services industriels de Genève) publie un dossier intitulé : "Des quartiers modèles pour un avenir durable". Et de préciser : "Les quartiers qui jaillissent de terre [dans le cas d'espèces : Belle-Terre à Thônex] ne sont pas pensés qu'en termes de logements. Des concepts énergétiques globaux permettent de moins en consommer et d'en produire au besoin".
Jeudi 11 août 2022 : Les Echos relèvent : "La Suède détrône la France à la première place d'exportateurs d'électricité en Europe". Explication ? "EDF, les arrêts de centrales contraints" (Les Echos 7.8.22) en particulier conséquemment à des problèmes de corrosion. Ont joué aussi leur rôle le base niveau des cours d'eau de refroidissement ainsi que les temps anormalement élevée des fleuves et rivières concernées. Face au déréglement climatique, la piste nucléaire demeure risquée.
Jeudi 4 août 2022 : Le Temps aborde la question de l'usage de l'eau des barrages en altitude. Jadis destinées aux turbinages, les réserves en question apparaissent désormais également comme réserve d'eau potable. La renégociation à venir des concessions va intégrer cette dimension de multi-usage.
Dimanche 24 juillet 2022 : Le Matin Dimanche présente Kromatix à Romont qui produit des panneaux solaires esthétiques à fixer sur les façades des immeubles en plus des équipements sur les toits. La technologie utilisée a été développée à l'EPFL. A suivre.
Mardi 19 juillet 2022 : Les Echos titrent : "Chambord veut valoriser son immense forêt en vendant des crédits CO2".
Samedi 16 juillet 2022 : Le Monde revient sur la problématique des agrocarburants dans le contexte d'une menace de crise alimentaire qui avive les tensions. "La production mondiale des substituts fossiles est critiquée, en raison de la concurrence avec la nourriture et de son impact environnemental."
Lundi 11 juillet 2022 : La Tribune de Genève procède à un rapport d'étape pour Climeworks, cette entreprise zurichoise spécialisée dans les aspirateurs à cardbonne. Actuellement, un démonstrateur est installé en Islande, là où le jaillisement de l'eau chaude des profondeurs permet la production d'électricité en suffisance pour faire fonctionner les installations. Cela étant, le coût de fonctionnement reste encore trop élevé pour un développement des installations à grande échelle.
Samedi 9 juillet 2022 : La Tribune de Genève annonce pour mi-2024 (sauf imprévu) la production d'un carburant renouvelable à partir d'huiles végétales usagées et d'hyrogène à Monthey. Et l'article d'indiquer encore : "Dans le calendrier idéal, la demande devrait être déposée le 25 juillet, les autdorisations délivrées à la fin de l'année et la première pierre posée début 2023". A suivre. | Jeudi 30 juin 2022 : Les Echos reviennent sur la piste des carburants de synthèse en lien avec l'horizon de 2035 pour la fin des moteurs thermiques. La question pourrait être reconsidérée en 2026 par l'Union européenne, eu égard à l'alternative envisagée pour le transport aérien; toutefois, la technologie des carburants de synthèse présente l'écueil d'un coût très élevé, certes à évaluer au regard des nouveaux besoins émergeant du tout électrique pour l'automobile.
Vendredi 8 juillet 2022 : Les Echos présentent une start-up allemande qui performe remarquablement. Elle place en leasing des panneaux solaires, une des composantes de son modèle d'affaire tout en un qui comprend en outre une infrastructure de stockage pour ladite énergie, un espace cloud pour les données y afférentes et un wallbox pour recharger les véhicules électriques.
Mercredi 29 juin 2022 : Le Monde titre : "Derrière les anti-éoliennes, une galaxie influente et pronucléaire". Et d'ajouter en relayant France Energie Eolienne : "Dans l'ombre des contestations locales et souvent spontanées contre les implantations s'active un réseau bénéficiant de puissants relais jusqu'au somment de l'Etat". Le deuxième quinquennat Macron s'annonce très exposé s'agissant de la problématique du nucléaire; affaire à suivre de près.
Samedi 25 juin 2022 : Le Temps mentionne la relance d'un projet d'extraction de gaz naturel en tête du Lac Léman (Noville VD) dans le contexte d'interruption de livraison de gaz russe pour cause de guerre en Ukraine. Parallèlement, des solutions d'exploitation nucléaire et de réouverture de centrales à charbon sont désormais évoquées comme de possibles autres substituts, alors que réapparaissent les invitations à traquer les gaspillages énergétiques.
Jeudi 23 juin 2022 : Les Echos consacrent une double page à la problématique de la crise de l'énergie qui voit l'argent affluer vers les énergies vertes, mais, hélas aussi, vers le charbon, en particulier en Inde et en Chine.
Mercredi 22 juin 2022 : Le Monde aborde la question du traité sur la charte de l'énergie. Conclu en décembre 1994, ce dispositif vise à protéger les investisseurs, en particulier dans les énergies fossiles, contre des décisions de pays signataires (dont la Suisse, RS 0.730.0 - RO 2010 3461) qui porteraient préjudice à leurs mises. Ont ainsi été visées les décisions allemande de fermeture des centrales nucléaires, hollandaise de fermeture de mines de charbon ou encore italienne d'interdire les forages offshore. Les plaignants sont des fonds d'investissement et agissent devant le tribunal arbitral désigné et logé auprès de la Banque Mondiale à Washington. Désormais, nombre de pays cherchent à sortir de ce traité qu'attaquent, pour leur part, des citoyens devant la Cour européenne des droits de l'homme; de l'avis général, ce traité sur la charte de l'énergie entrave la marche vers la transition énergétique.
Jeudi 16 juin 2022 : Le Temps revient sur les nécessaires arbitrages entre protection des sites et installation des panneaux solaires en altitude pour répondre aux besoins hivernaux. Les débats sont lancés à notre parlement fédéral.
Jeudi 16 juin 2022 : Les Echos titrent : "Face au chantage russe, l'Allemagne met les bouchées triples sur les éoliennes". Et d'ajouter qu'un paquet législatif devrait permettre d'imposer aux régions le déploiement à marche forcée de parcs d'éoliennes.
Samedi 11 juin 2022 : Le Monde développe la problématique de la disponibilité des métaux impératifs pour la transition énergétique. Et l'article d'évoquer le risque de grandes difficultés de les importer à l'horizon 2030.
Mardi 7 juin 2022 : Les Echos rapportent que le GIEC voit un intérêt dans la piste de capturer le CO2 de l'atmosphère avant son stockage. Et l'article de préciser néanmoins : "cela n'évitera pas d'énormes efforts pour réduire les émissions" [des gaz à effet de serre].
COLLECTION PRIX DE L'ENERGIE DANS LES ECHOS. Jeudi 2 juin 2022 : "Les énergies renouvelables allègent la facture pétrolière". Par ailleurs : France, "les centrales à gaz sont largement mobilisées pour compenser la faiblesse du nucléaire". Mardi 31 mai 2022 : "Si le parc nucléaire français a longtemps permis de bénéficier d'électricité bon marché, il entraîne désormais les prix dans une spirale infernale".
Mardi 24 mai 2022 : Les Echos informent : "La Compagnie du Rhône veut se transformer en développeur solaire" en sus de ses activités traditionnelles d'exploitant de centrales hydrauliques françaises. La stratégie adoptée consiste à convaincre entreprises et collectivités locales de son bassin d'activité d'équiper les toitutures de leurs bâtiments d'installations photovoltaïques en recourant aux prestations dudit énergéticient.
Lundi 23 mai 2022 : Les Echos constatent : "L'incendie de véhicules électriques, un nouveau défi pour les assureurs". Et de poursuivre : "Les incendies de betteries de véhicules électriques sont difficiles à maîtriser". Et de poursuivre dans un autre article consacré à l'électrification croissante des bus : "Les assureurs [en France] sont peu nombreux à proposer de couvrir ce risque d'accidents impliquant de nombreuses personnes. Le coût élevé des véhicules électriques complique la donne."
Vendredi 20 mai 2022 : Les Echos consacrent une pleine page à 7 questions sur une catastrophe industrielle menaçant EDF dans ses centrales nucléaires. Bref, pas sorti de l'auberge; fallait-il y entrer? * Mercredi 18 mai 2022 : Les Echos relèvent : "Electricité, le parc nucléaire [français] risque de tourner au ralenti pendant des années". Et Le Monde du lendemain de titrer : "Nucléaire, nombre record de réacteurs à l'arrêt. La situation, inédite, s'explique par des fermetures planifiées, mais aussi par des problèmes de corrosion". Les Echos week-end du 13 mai 2022 consacrent un dossier de plusieurs pages au roman de l'EPR, ces réacteurs de dernière génération caractérisés par des retards de plusieurs années à répétition des des gouffres financiers abyssaux. Et de mentionner une explication : "Le produit est si complexe que rectifier une erreur de désign revient à bouger un caillou dans une pente et déclencher une avalanche". La voie vers la transition énergétique, même si le Président Macron prend le pari pour la France ?
Mardi 17 mai 2022 : Le Monde consacre une double page à l'éolien britannique. Le Royaume s'inscrit comme le champion européen de cette énergie renouvelable produite en pleine mer avec une ambition de quintupler cette capacité d'ici à 2030. Et d'ajouter : "Ce sont les centrales à gaz qui prennent le relais quand le vent n'est pas suffisant".
Mercredi 11 mai 2022 : Le Temps voit un vent d'optimisme avec une accélération du développement de la géothermie en Suisse. Et de préciser : "La chaleur souterraine, locale et propre, peut totalement remplacer le gaz russe, importé et polluant. Mais les conditions-cadres pour assurer l'essor de cette solution souvent abondantes font défaut pointe une association du secteur". Reste à identifier où précisément se trouvent lesdites ressources; des forages sont donc nécessaires. L'article mentionne aussi le rapport diligenté après les tremblements de terre en 2020 près de Strasbourg, lequel a pointé en son temps la responsabilité de la géothermie. Donc, prudence, prudence.
Mardi 10 mai 2022 : Le Monde consacre un article approfondi au biogaz, "une énergie alternative contestée" en précisant que cette ressource inquiète. On court le risque d'une allocation accrue à des cultures méthanogènes, comme le maïs en Allemagne précise l'article, au détriment de la diversification des cultures. Il faut donc se diriger vers un développement équilibré du biométhane, donc d'utiliser cette filière pour les besoins locaux plutôt qu'une exploitation à grande échelle avec, en conséquence, le développement d'un marché spéculatif, "avec le leurre d'une rente gazière pour l'agriculture".
Vendredi 29 avril 2022 : Entreprise romande (organe de la Fédération des entreprises romandes) rappelle que le sous-sol lémanique apparaît riche en gaz naturel. On a renoncé à les exploiter jusqu'à maintenant pour des raisons faciles à comprendre. A suivre.
Mardi 26 avril 2022 : Le Temps évoque les obstacles à l'équipement solaire. L'un de ceux-ci relève de surfaces insuffisantes pour rentabiliser la pose de panneaux sur les toits de petite taille.
Lundi 25 avril 2022 : Le Temps relève l'ampleur des fissures dues à la corrosion de tuyauteries entraînant la mise à l'arrêt de 26 centrales EDF sur un parc de 56. Cette filière n'en finit pas de poser des problèmes.
Mardi 12 avril 2022 : Les Echos informent qu'un développement de moteur électrique français (groupe Safran) est en cours pour un avion de transport régional.
Dimanche 10 avril 2022 : Le Matin Dimanche consacre deux pages au thème d'agir individuellement pour le climat sans gros sacrifices. Les 6 pistes évoquées n'ont rien de révolutionnaire. Concrèment, il s'agit (1) de manger moins de viande, (2) de freiner le gaspillage, (3) de baisser un peu le chauffage, (4) de privilégier le télétravail (l'aspect le plus novateur de la liste, particulièrement d'actualité au plus fort de la crise du Covid, (5) de voler beaucoup moins et (6) d'acheter d'occasion (limite de cette idée : lorsque cela est possible ou souhaitable, eu égard aux progrès technologiques, par exemple s'agissant des voitures). Intéressant, même si les idées présentées ici ne résoudront pas à elles seules l'entier de la question.
Vendredi 8 avril 2022 : La Tribune de Genève présente un camion en cours d'aménagement afin que ses gaz d'échappement puissent être récupérés, permettant de réduire de 90% les émissions des moteurs diesel. Ce projet de la start-up Qaptis exploite un brevet déposé en 2018 du Pr Français Maréchal de l'EPFL. A suivre.
Mardi 29 mars 2022 : Les Echos relèvent : "La géothermie pourrait couvrir 58% des besoins thermiques franciliens".
Lundi 28 mars 2022 : Le Temps indique : "Le nucléaire suisse est dépendant de l'uranuium russe". Avant d'ajouter : "On dit souvent que le nucléaire est une énergie propres, mais les conditions d'extraction de l'uranium sont toujours sales, surtout en Russie".
Samedi 26 mars 2022 : Le Monde titre : "La guerre en Ukraine, une menace pour la transition énergétique". Et d'ajouter : "Pour se défaire des combustibles russes et répondre à la hausse des prix de l'énergie, les productions de charbon, de pétrole et de gaz pourraient être relancées". Au rayon des polémiques attendues avec tonalité de chantage destiné aux opinions occidentales, le journal relève : "La Russie est le seul pays à avoir annoncé qu'il ne pourrait pas tenir ses engagements pour le climat, du fait des sanctions internationales".
Mercredi 23 mars 2022 : Le Monde consacre une pleine page aux incertitudes qui planent toujours quant au développement de la nouvelle technologie ITER de réacteur nucléaire avec un risque important de surcoûts majeurs. A suivre.
Mercredi 23 mars 2022 : Les Echos constatent : "la transition écologique va impacter la croissance comme le pouvoir d'achat". En ajoutant qu'aucun des scénarios envisageables ne devrait engendrer de récession à terme.
Jeudi 17 mars 2022 : Les Echos constatent le retour en force du charbon en Europe sur fond d'explosion des prix du gaz et des difficultés attendues d'approvisionnement.
Mardi 15 mars 2022 : Les Echos posent la question de mener deux guerres de font, celle de l'invasion de l'Ukraine avec son cortège de sanctions économiques et celle contre le réchauffement climatique. Et le chroniqueur d'ajouter : "Nous devons gérer nos priorités sinon l'économie sera l'autre victime de ce conflit" des choix.
Mardi 15 mars 2022 : Les Echos évoquent les différentes solutions de stockage des énergies vertes (éolien et solaire) tout en soulignant que des progrès restent à accomplir dans ce domaine.
Mercredi 9 mars 2022 : Les Echos publient un papier important dans la perspective de la lutte contre le réchauffement climatique sous le titre: "Berlin dit non au nucléaire et fait le choix cu charbon pour garantir sa sécurité énergétique". Voilà qui laisse quelque peu perplexe, en parallèle à la question du gaz russe dans le context de la guerre en Ukraine.
Mardi 8 mars 2022 : Les Echos consacrent une pleine page à un projet de mine de lithium en Estrémadure, en Espagne proche de la frontière portugaise. Partout en Europe dans les zones ainsi concernées, l'extraction de cet or blanc (indispensable aux batteries des voitures) entraîne de vives controverses. A suivre.
Lundi 7 mars 2022 : La Tribune de Genève informe : "Swiss va consommer un carburant vert de l'EPFZ". Il s'agit d'un kérosène synthétique lié à au carburant d'origine et produit dès 2023. Sera-ce suffisant, au moins dans un premier temps ? Affaire à suivre.
COLLECTION ELECTRICITE DANS LE TEMPS : [mercredi 3.11.21] "En cas de black-out, la Suisse serait démunie". Et d'ajouter : "Les plans de secours paraissent dérisoires". "Du courant plus qu'il n'en faut." Et de préciser : "Le Prix solaire suisse 2021 met en avant les BEP, ces bâtiments à énergie positive". A suivre. [mardi 2 novembre 2021] "Dans les entrailles du Nant de la Dranse". Et d'indiquer : "La centrale de pompage-trubinage valaisanne doit être mise en service en 2022. En stockant une partie de l'électricité des forces solaires et éoliennes, elle va jouer un rôle clé dans le réseau national."
COLLECTION PLACE DU NUCLEAIRE : [lundi 25.10.21] Le Temps titre : "Des fronts irreconciliables sur l'atome." Face aux arguments des partisans, les opposants répondent avec des critiques de coûts cachés et de risques environnementaux bien établis. [mercredi 25.10.21] Les Echos constatent que Bruxelles tergiverse sur la place du nucléaire en raison de positions antagonistes entre une France partisane et une Allemagne adversaire.
COLLECTION MATIERES PREMIERES : [vendredi 22.10.21] Le Monde publie un article sur l'irrésistrible attrait des fonds marins pour différents pays engagés sur cette scène scientifique et commerciale. [vendredi 22/ samedi 23.10.21] Les Echos consacrent une pleine page à ces PME du recyclage qui se ruent sur les métaux rares et précieux. [lundi 25.10.21] Les Echos informent que le ciment franchit une étape vers le bas carbone. [mardi 26.10.21] Les Echos alarment quant à une pénurie de magnésium constituent une nouvelle menace pour les constructeurs autombiles.
AGiL6.CH
REPERES POUR ENTREPRENDRE
-> La clientèle
-> Les finances
-> La forme juridique
-> Le personnel et les salaires